24 Heures de Dubaï - Prélude
La Mustang VDS Racing Adventures prête à affronter les
24 Heures de Dubaï

 

C’est devenu une tradition sur la scène sportive internationale, la saison nouvelle débute aux Emirats Arabes Unis, sur le très beau circuit de Dubaï, à l’occasion d’un double tour d’horloge qui n’en finit pas d’attirer toujours plus de teams, d’équipes, mais aussi, et c’est nouveau, d’usines.
Et si quelque 87 voitures prendront le départ des 24 Heures de Dubaï le vendredi 14 janvier sur le coup de 14 heures, les couleurs belges seront de nouveau représentées par l’équipe VDS Racing Adventures de Raphaël van der Straten, qui engagera pour l’occasion sa désormais traditionnelle Ford Mustang FR500 GT3, pour ce qui sera déjà la cinquième participation du team à cette épreuve.

"Dans la foulée de notre excellent résultat de Miami et Road Atlanta, nous attaquons en effet 2011 avec la ferme intention de faire encore mieux que nos deux dernières apparitions à Dubaï, explique Raphaël. Notre palmarès sur cette épreuve compte en effet deux 2èmes places dans la Classe SP2, et j’avoue qu’il me plairait d’enfin remporter la victoire à ce niveau... même si pas moins de 11 voitures sont engagées cette année. Notre équipe sera riche de 16 personnes à Dubaï. Avec Stéphane Lémeret, Christian Kelders et Karim Al-Azhari à nos côtés, mais aussi José Close en qualité de pilote de réserve et de conseiller, je pense que jamais nos chances n’ont été aussi grandes. Pour ce qui est du classement général, c’est par contre très difficile à dire. Disons qu’un top 10, vu le plateau de cette année, constituerait une belle performance. Notre Mustang aime ce circuit assez rapide..."

Equipier régulier de Raphaël van der Straten ces deux dernières années, le pilote-journaliste Stéphane Lémeret ne manque pas de souligner la montée en puissance de ces 24 Heures de Dubaï.
"Je pense que notre quatuor de pilotes est très homogène, et comme l’équipe a une expérience toujours plus importante de cette course et de la voiture, il convient d’être optimiste. Néanmoins, on ne peut ignorer l’arrivée massive de teams qui sont clairement soutenus par des usines, qu’il s’agisse de Mercedes, Audi, Porsche ou BMW. Comme notre voiture fait preuve d’une excellente fiabilité, un top 10 général constituerait un excellent résultat. Si on pouvait en outre être épargné par la malchance, ce serait super. Rouler avec Christian Kelders et bénéficier des conseils de José Close sont d’autres facteurs qui décuplent ma motivation au moment d’entamer cette saison…"

Après avoir découvert le pilotage de la Ford Mustang FR500 VDS Racing Adventures à Road Atlanta, Christian Kelders a donc tenu à retrouver au plus vite l’équipe de Raphaël van der Straten, à l’occasion d’une course qu’il disputera lui aussi pour la cinquième fois.
"J’adore Dubaï pour l’endroit, le climat, la course et cette ambiance assez exceptionnelle. A Road Atlanta, pour ma première expérience avec la Mustang VDS, j’avoue avoir pris un pied d’enfer. C’était totalement fou, mais quel beau tracé ! Et puis, 620 chevaux sous le capot, quand vous accélérez, je peux vous dire que vous sentez que ça pousse ! Je pense que disputer ces 24 Heures de Dubaï avec une telle auto, c’est très intéressant. Je me réjouis en tout cas que cette saison reprenne dans un tel contexte…"

Si on ajoute le jovial Karim Al-Azhari, qui a déjà disputé les 24 Heures de Dubaï, mais aussi les 24 Heures de Spa au volant de la Mustang GT3 l’an dernier, on obtient un quatuor de toute belle facture, bien décidé à se distinguer lors de cette épreuve d’endurance toujours plus populaire.

(Vincent Franssen)

 

VDS Racing Adventures
Images libres de droit - Cliquez pour agrandir