Total 24 Hours of Spa
La Ford Mustang VDS Racing Adventures boucle un nouveau double tour d’horloge
Raphaël van der Straten : « Objectif atteint… et que du bonheur ! »

 

Comme annoncé depuis de longues semaines, l’équipe VDS Racing Adventures entourant Raphaël van der Straten a débarqué à Francorchamps afin de prendre part à l’édition 2010 des 24 Heures de Spa.
Pour dompter la spectaculaire Ford Mustang FR500 GT3 rouge rayée de bleu et de blanc, on retrouvait, outre Raphaël, le très expérimenté José Close, détenteur du record de participations au double tour d’horloge, mais aussi le souriant Ostendais Eric Qvick et le désormais connu Karim Al-Azhari, originaire des Emirats Arabes Unis, qui avait été séduit par le bolide et le team lors des récentes 24 Heures de Dubaï.
Un quatuor qui n’avait qu’une seule ambition au moment d’aborder ce très long week-end de course : croiser le drapeau à damier.
Challenge d’autant plus important que VDS Racing Adventures reste pour l’heure la seule équipe au monde à avoir terminé des courses de 24 Heures avec une Mustang.

En dépit de conditions météorologiques changeantes, et donc très difficiles pour les pilotes qui se retrouvaient régulièrement en pneus slicks sous les hallebardes de la cuvette des Ardennes, la Ford Mustang #58 passait sans encombres le cap des qualifications, se positionnant sur la 17ème ligne de la grille de départ.
Un envol que Raphaël van der Straten prenait à son compte… pour d’emblée s’offrir une chaleur au premier passage dans le Raidillon !
« J’ai en effet touché la Porsche First Motorsport, explique le pilote. Heureusement, j’ai pu poursuivre ma route, mais après quelques tours, il fallait se rendre à l’évidence, la direction était abîmée. Le team a effectué un travail remarquable dans un temps record, et j’ai pu reprendre la piste, bien décidé à entamer une belle remontée… »

Les mécanos de VDS Racing Adventures n’étaient pourtant pas au bout de leurs émotions, car quelques heures plus tard, Karim Al-Azhari, peu habitué au pilotage sous la pluie, se faisait piéger à l’entrée du Double Gauche en pneus slicks sur une piste glissante.
« Il était sans doute trop en confiance, et la voiture a fini sa course contre le mur de pneus, poursuit Raphaël. Quand il a ramené la Mustang au stand, Karim était déconfit, persuadé que la belle aventure allait s’arrêter là. Mais il est bien connu qu’au sein du team VDS Racing Adventures, on ne renonce jamais ! Le box a soudainement ressemblé à une ruche, tout le monde a fait le maximum, et la voiture a été reconstruite ! On en a même profité pour refaire une géométrie, car comme le seul objectif était de finir, il était préférable pour les pilotes de rouler en confiance. »

Si l’on excepte un souci avec le câble d’accélérateur, la Ford Mustang VDS Racing Adventures n’allait plus rencontrer d’ennuis, croisant le drapeau à damier au 19ème rang final, soit la 5ème place en GT National. Et Raphaël van der Straten n’était pas au bout de ses surprises…
« L’anecdote remonte en 2001, soit la première année des 24 Heures de Spa en version GT. A l’époque, j’étais commissaire de piste, et j’avais été séduit par la course d’une petite Lotus Elise notamment pilotée par José Close. L’équipe qui préparait la voiture avait osé affronter les teams internationaux avec un budget limité. J’étais au Poste 6, et quand José est arrivé dans son tour d’honneur, nous l’avons arrêté et je lui ai offert mon drapeau, qu’il conserve depuis lors dans son bureau. Ce dimanche, alors que je venais de passer la ligne d’arrivée, quelle ne fut pas ma surprise, en arrivant au poste rassemblant la même équipe de commissaires qu’en 2001, de voir débouler… José Close sur la piste, avec à la main un drapeau aux couleurs de la voiture ! J’avoue que j’ai eu un solide pincement au cœur ! C’est notamment pour ce genre d’anecdote que l’équipe VDS Racing Adventures pratique le sport automobile. Avec José, Eric et Karim, ainsi que tous les membres du team, l’ambiance était tout simplement magnifique, et c’est avec fierté que nous avons été assistés de Tony Gillet en personne, dont l’expérience de cette course a été importante pour nous. Quelle belle aventure humaine, une fois de plus. Et je vais pouvoir annoncer à mes amis américains que notre Mustang FR500 a avalé un nouveau double tour d’horloge. Géant ! ».

Pour l’équipe VDS Racing Adventures, le prochain rendez-vous est fixé aux 12 Heures de Budapest, début octobre.
Les pilotes intéressés peuvent se manifester dès maintenant auprès de Raphaël van der Straten, à l’adresse raphael.vds@vds-racing.be.

 

 

VDS Racing Adventures
Image libre de droit - Cliquez pour agrandir