RALLYE : Monte Carlo Historique 2010
Raphaël van der Straten reviendra au Monte-Carlo Historique

 

Après avoir choisi de jouer la carte de la différence et de l’originalité sur le front du circuit, en engageant de superbes Ford Mustang FR500 GT3 au niveau national, mais aussi international, Raphaël van der Straten a relevé un nouveau challenge d’envergure en ce début d’année sportive.
A peine rentré de Dubaï, où l’équipe VDS Racing Adventures a décroché une très belle médaille d’argent dans sa catégorie, Raphaël prenait la direction du Rallye de Monte-Carlo Historique, pour prendre le départ de cette treizième édition, au volant d’une… Ford Mustang, bien sûr !

Datant de 1967, cette belle américaine que n’aurait nullement reniée Steve McQueen se présentait dans une version on ne peut plus proche de l’origine.
"Nous avions jeté notre dévolu sur une Mustang ’66, en provenance directe des Etats-Unis, mais sa mécanique était moins fraîche que sa belle carrosserie, explique Raphaël. Avec mon copilote Eric Werner, nous nous sommes dès lors rabattus sur cette Mustang ’67, pour laquelle nous avons reçu des pièces… mais trop tard pour espérer les monter dans les temps ! Ce changement de monture a été accepté par l’Automobile Club de Monaco, qui nous a gratifiés d’un beau numéro #52."

Le week-end dernier, l’aventure pouvait commencer, sous la forme d’une immense découverte pour Raphaël…
"La présence d’une boîte automatique et l’absence de frein à main ont rapidement constitué un problème, poursuit le responsable de VDS Racing Adventures. Sur le sec ou sous la pluie, c’était génial, mais sur la glace et la neige, autant le reconnaître, c’était franchement galère. Difficile dans ces conditions de braquer dans les épingles. Par contre, l’organisation nous a gratifiés par erreur de deux pénalités de 20.000 points, que nous avons contestées. Un problème de GPS était à la base de cette décision, mais au bout du compte, nous avons obtenu gain de cause… Hélas, le lendemain, une petite erreur d’appréciation sur la glace nous a envoyés au décor. La voiture était plantée dans 60 cm de neige, et il a fallu plus d’une heure et demie pour sortir de ce mauvais pas. Ce qui nous a valu un maximum de points de pénalité…"

Plutôt frustrant, car pour le reste, la Ford Mustang VDS Racing Adventures en a étonné plus d’un sur les Regularity Tests de ce Monte-Carlo Historique.
Dès la première zone de régularité, Raphaël et Eric pointaient en 43ème position, sur plus de 320 concurrents classés ! Plutôt impressionnant…
Et un Regularity Test plus tard, c’est en… 3ème position que la Mustang apparaissait.
De quoi lui offrir le 17ème rang provisoire. Si la journée de lundi était plus compliquée pour l’équipage van der Straten-Werner, la Ford faisait sa réapparition dans le top 25 d’une ZR ce mardi.

Au bout du compte, c’est une 170ème place qui tombait dans l’escarcelle de la Mustang #52, conséquence de l’énorme perte de temps dans le mur de neige, bien sûr.
"Il s’agissait pour nous d’une première édition pour voir, comprendre, et apprécier, conclut Raphaël. Mission accomplie donc. Je dois reconnaître que lors des tests de régularité, c’est parfois un peu ennuyant, et on a envie de pousser, mais avec Eric, après notre écart de trajectoire, nous avons décidé de continuer à jouer le jeu, afin de poursuivre notre apprentissage. L’an prochain, la Mustang sera équipée d’une boîte manuelle et d’un frein à main ! Ca, c’est déjà acquis. Ce qui signifie que nous reviendrons sur les routes de ce Monte-Carlo Historique, où l’ambiance était vraiment chouette. On y rencontre des passionnés qui étaient souvent étonnés de nous voir là-bas, tandis que d’autres nous prenaient pour des fous de disputer le Monte avec une telle voiture. Et bien, nous ne sommes pas prêts de guérir, et nous remettrons le couvert, avec une Mustang modifiée…"

(Vincent Franssen - http://www.speedactiontv.be)