BELGIAN GT : 24 Heures de Zolder
Les deux Ford Mustang FR500 VDS Racing Adventures ont atteint l’arrivée !

 

Dans les annales du sport automobile international, l’équipe VDS Racing Adventures a pour particularité d’être la première - et la seule - au monde à avoir bouclé une épreuve de 24 Heures avec une Ford Mustang FR500.
Un événement apprécié à sa juste valeur du côté des Etats-Unis, que le team entourant Raphaël van der Straten a déjà réalisé à deux reprises, lors des doubles tours d’horloge de Dubaï et de Zolder.
Pour cette édition 2009 de la classique du Limbourg, l’objectif était de réaliser une autre Première, en permettant à la Mustang dans sa version GT3 d’avaler à son tour une course de 24 heures considérée comme l’une des plus dures envers les mécaniques…

Pour parvenir à ses fins, l’équipe VDS Racing Adventures avait rassemblé autour d’elle quelques pilotes de très grand format, puisqu’outre Stéphane Lémeret, qui dispute l’intégralité de la compétition nationale de Grand Tourisme sur la Mustang rouge, on retrouvait Maxime Martin et Eric De Doncker, excusez du peu.
Et ce quatuor n’était pas de trop pour définir un set-up correct sur la Mustang FR500GT3, mais aussi trouver des solutions à différents problèmes techniques surgissant lors des qualifications, avec notamment deux énigmatiques bris de pompe de direction.

Durant la course, si la direction a une nouvelle fois causé des soucis, avec notamment un problème de crémaillère, VDS Racing Adventures a veillé à ne jamais baisser les bras.
Et lorsque le pont de la belle américaine a connu une grosse faiblesse durant la nuit, les réparations ont été entamées tambour battant.
Résultat : la Mustang parvenait à aller jusqu’au bout de l’aventure, devenant la première voiture de ce type, en version GT3, à boucler une course de 24 heures.
Une performance appréciée à sa juste valeur par l’ingénieur de l’équipe américaine Roush Yates délégué sur place. « J’aurais bien sûr préféré que nous terminions sur le podium de la Division 1, mais une fois encore, nous nous sommes distingués en amenant la Mustang à l’arrivée, explique Raphaël van der Straten. Je suis absolument ravi du travail accompli par les pilotes qui m’accompagnaient, ainsi que du jusqu’au-boutisme de l’équipe, qui n’a jamais baissé les bras, comme le veut la tradition… »
« Le plus remarquable, c’est assurément que le moteur, la boîte et l’ensemble de la transmission n’ont pas connu une seule alerte durant les 24 heures de course, enchaînait Eric De Doncker. Je connais bien la Mustang GT3, et les soucis qui nous ont pénalisés étaient d’ordre mineur, même s’ils ont finalement été coûteux en temps. Chouette expérience en tous cas, et en revoyant certains détails, l’équipe VDS Racing Adventures peut réussir de grandes choses dans le futur… »
Des propos qui trouvaient écho auprès de Stéphane Lémeret, plus que positif à l’issue de ce long run… « Lors des essais, je me suis dit que cela allait être compliqué, mais finalement, la Mustang a apporté bien des satisfactions. Même le nouveau système de freins s’est révélé impeccable ! Vivement la finale du championnat, toujours à Zolder, dans le cadre du meeting FIA GT… »

La performance de l’équipe VDS Racing Adventures était double à Zolder, puisque la Mustang FR500C GT4, confiée à Christian Deridder, Jérémy Princen, Amaury Heurckmans et José Close, a croisé elle aussi le drapeau à damier, au 2ème rang de la Division 2, ce qui lui assure le titre national à ce niveau.
« La GT4 a parfaitement fonctionné durant la majeure partie de la course, reprend Raphaël van der Straten, mais sur le coup de 8 heures du matin, un rotule de suspension a cassé, envoyant Christian dans le mur à la chicane Villeneuve. La voiture était fort abîmée, et certains ont pensé à abandonner. Une notion qui n’existe pas chez VDS Racing Adventures. L’équipe a donc réparé, et on a fini la course à allure réduite, pour éviter toute nouvelle casse. La saison de cette Mustang FR500C GT4 s’arrête ici, vu que le titre est dans la poche, mais avec nos deux voitures à l’arrivée, cela porte à quatre le nombre d’exploits similaires réalisés avec des Mustang. En fait, nous sommes toujours les seuls à être en mesure de boucler des courses de 24 heures avec ce bolide, quelle que soit sa version. Une statistique dont je ne suis pas peu fier… »

 

 

VDS Racing Adventures