BELGIAN GT : 12 Heures de Spa
Jolie moisson de points pour VDS Racing Adventures à Francorchamps !
Stéphane Lémeret : « La Mustang GT3 est en net progrès… et ce n’est pas fini ! »

 

Après le coup d’envoi de la saison à Zolder et deux courses disputées en lever de rideau des 1000 Km de Spa, le Belgian GT Championship retrouvait le toboggan des Ardennes ce week-end, avec au programme deux nouvelles joutes de 60 minutes organisées dans la cadre des 12 Heures de Spa. Un rendez-vous que l’équipe VDS Racing Adventures abordait avec motivation et optimisme, dès l’instant où l’évolution de la Ford Mustang FR500 GT3 se poursuit…

« Depuis les deux courses en lever de rideau des 1000 Km de Spa, nous avons en effet poursuivi le travail sur la voiture », explique Raphaël van der Straten. « En fait, nous poursuivons le processus d’application de la nouvelle fiche d’homologation de la Mustang, étape par étape. Et dès les séances d’essais de vendredi, nous nous sommes rendu compte d’un nouveau bond en avant du côté du chrono… »

En tournant en 2’27’’6, la Mustang VDS ne cesse de se rapprocher des références de la compétition nationale réservée aux GT3 et GT4. « En début de saison, notre objectif était de pointer à 2 secondes des chronos de la voiture championne l’an dernier, en l’occurrence la Ferrari F430 de Bouvy », analyse Stéphane Lémeret. « Et bien, nous y sommes ! Certes, d’autres ont continué à progresser eux aussi, mais l’équipe VDS Racing Adventures continue sa marche en avant de manière régulière, ce qui est le plus important. Il faut aussi préciser que le moteur que nous utilisions ce week-end n’était pas notre meilleur bloc, celui-ci ayant souffert la fois dernière. Quant au set-up de l’auto, avec des pneus tendres à l’arrière, il n’était pas encore parfait. Le développement va donc se poursuivre… »

Il n’empêche, dès ce samedi, la spectaculaire Ford Mustang FR500 GT3 rouge s’est illustrée, et deux fois plutôt qu’une.
En première manche, en dépit d’une manœuvre limite d’un pilote de Lamborghini qui a envoyé Raphaël van der Straten en tête-à-queue au Bus-Stop, le duo battant pavillon VDS Racing Adventures croisait le drapeau à damier au 7ème rang, engrangeant ses premières unités au championnat !

Toujours plus fort, la deuxième course voyait Stéphane Lémeret et Raphaël van der Straten éviter les embuches, pour enregistrer un premier top 5 plutôt rémunérateur.

« On voulait marquer nos premiers points, c’est fait ! »
, s’exclamait Raphaël, heureux et fier de son équipe. « En plus, il y a avait la manière. Cette 5ème place en deuxième manche est un super résultat qui illustre combien l’équipe poursuit sa progression. Avec le retour de notre nouveau moteur, et la poursuite du développement de la Mustang, on ne peut que se réjouir de retrouver le tracé ardennais en juillet, en lever de rideau des 25 Heures Fun Cup… »

Et ce n’est pas tout, puisque l’équipe VDS Racing Adventures avait le plaisir d’accueillir un hôte de marque ce week-end, en la personne de Maxime Martin, actuel leader de la compétition européenne FIA GT3 !

Ce dernier était en effet invité par Raphaël van der Straten à seconder Christian Deridder au volant de la Ford Mustang FR500C GT4 aux couleurs de VDS.

« Expérience très enrichissante et agréable pour tout le monde »
, explique Raphaël, « et dès les premiers essais, Maxime nous a démontré sa pointe de vitesse et son coup de volant. Un peu de concurrence en GT4 aurait rendu la chose encore plus passionnante, mais ne boudons pas notre plaisir, la Mustang GT4 n’a pas connu le moindre souci durant les deux courses, achevant même la deuxième manche au 9ème rang général. Mission accomplie ici aussi… »

 

 

VDS Racing Adventures