24 Hours of Zolder 2013

 

Raphaël van der Straten :
« On revendique la victoire dans la catégorie des Protos ! »

 

VDS Ligier JS49Ce prochain week-end, notre pays va vivre son deuxième double tour d’horloge de l’année, cette fois sur le circuit de Zolder.

Une épreuve qui a notamment de particulier qu’elle est aussi ouverte aux petits protos.
Comme l’an dernier, l’équipe VDS Racing Adventures alignera un bolide de ce type, en l’occurrence une Ligier JS49 que se partageront quelque… six pilotes !


« Il est décidément difficile de trouver des pilotes avec un budget complet, raison pour laquelle nous allons attaquer ces 24 Heures de Zolder avec un équipage inhabituellement très fourni, explique Raphaël van der Straten. Vont ainsi se succéder au volant Kris Cools, Jean-Marc Bourdouch, Marc Hallaert, René Brugmans, Vincent Vandenabeele et moi-même. Pas vraiment la formule idéale, mais l’essentiel était d’être de la partie. L’assistance technique sera assurée par l’équipe Qvick Motors d’Erik Qvick, assistée d’une partie des mécanos de VDS Racing Adventures. »

Quant aux prétentions du bolide rouge rayé de blanc et de bleu, elles sont réelles, du moins sur la distance…
« On ne s’attend pas à faire péter un temps aux qualifs, mais par contre, dimanche matin, je pense que notre Ligier pourrait occuper une place en vue au classement, poursuit Raphaël. L’usine Wolf n’étant pas de la partie, et notre voiture ayant été totalement remise à neuf, je suis certain que nous pouvons revendiquer la victoire dans la catégorie des protos. Le classement général ? Aucune chance face à l’Audi WRT. Si tout va bien, disons que je nous imagine sur le podium final derrière l’Audi et une Porsche Cup, par exemple… »

Une fois encore le plateau des 24 Heures de Zolder ne sera pas nécessairement fourni. Ce qui inspire l’une ou l’autre réflexion à Raphaël van der Straten, qui reste avant tout un grand amoureux et défenseur des épreuves d’endurance…

« Outre la communication que l’on peut qualifier de ‘particulière’ autour de cette course, je trouve que ses organisateurs ne devraient pas accepter de GT3 au départ… Pour sauver cette épreuve, qui coûte beaucoup d’argent aux teams, il convient non seulement de procéder à un nivellement par le bas, et non par le haut, en privilégiant des bolides moins onéreux, tout en diminuant la longueur de la course. Pourquoi ne pas s’en tenir à 10 ou 12 heures ? Ou éventuellement deux fois 12 heures ? La formule actuelle ne rencontre plus le succès escompté, pourquoi insister ? »

Dans le clan VDS Racing Adventures, les prochaines journées seront bien chargées, puisque le week-end suivant les 24 Heures de Zolder, l’équipe belge disputera les 24 Heures de Barcelone avec une Honda Civic que se partageront Raphaël van der Straten, ‘Jo La Coupe’, Patrick Asnong, Wolfgang Haugg et José Close.

Une bien belle brochette de pilotes expérimentés qui vont en découdre lors d’une épreuve qui accueillera plus d’une soixantaine d’autos sur la grille de départ…


Vincent Franssen

VDS Ligier JS49
Image libre de droits - Cliquez pour agrandir