Santa’s Toy Run Road Atlanta

 

Van der Straten et Bailly étaient les plus rapides à Road Atlanta

 

VDSL’an dernier déjà, Raphaël van der Straten et l’équipe VDS Racing Adventures avaient pris la direction de Braselton, en Géorgie, afin de prendre part à une épreuve de 8 heures intitulée Santa’s Toy Run @ Road Atlanta.
Et si la Ford Mustang FR500 GT3 rouge rayée de blanc et de bleu, alors pilotée par Christophe Kerkhove, Christian Kelders et Raphaël van der Straten, avait pris la 2ème place, ce dernier s’était promis de remettre cela un an plus tard.

Chose promise, chose due, Raphaël a gagné les Etats-Unis en début de semaine, accompagné cette fois du rapide Benjamin Bailly.
Et c’est un impressionnant peloton qui en a décousu sur le circuit accueillant chaque année la légendaire épreuve de Petit Le Mans.

Un plateau hétéroclite à souhait, mélange de GT, de voitures de Tourisme et de productions typiquement américaines, à l’image de ces 600 Racing GT Roadsters qui semblent tout droit sorties des albums de Michel Vaillant.
En dépit de la qualité de la concurrence, la Ford Mustang VDS Racing Adventures allait accomplir la première partie de la course au sommet de la hiérarchie.

Mais pour espérer concrétiser au bout d’une endurance aussi longue, il convient d’éviter les soucis techniques.
Or, une bonne heure de course après le départ, la courroie de pompe à eau de la Mustang a décidé de se faire la belle.
Conséquence : un passage non prévu par la voie des stands, une bonne partie de mécanique, et un retour en piste au 18ème rang.

"La suite a consisté en une retentissante remontée, explique Raphaël. Benjamin a une fois encore été grandiose, puisqu’il a signé le meilleur tour en course en 1’28’’751, alors que le chrono le plus rapide de la Porsche 911 GT3 victorieuse est de 1’30’’803. Ce qui représente le record de la piste pour cette série NASA. Nous avons dès lors avalé les concurrents les uns après les autres, pour croiser le drapeau à damier au 5ème rang. C’est moins bien que l’an dernier, certes, mais l’essentiel, c’est que nous avons pris beaucoup de plaisir sur ce magnifique circuit."

Cette épreuve de la National Auto Sport Association (NASA) a donc été remportée par une Porsche devant une BMW M3 et deux 600 Racing GT Roadsters, le bolide de VDS Racing Adventures clôturant le top 5. Au total, 49 voitures ont été classées.

Ce prochain week-end, van der Straten sera à Dakar, Sénégal, pour prendre part à la deuxième manche du championnat d’endurance du Sénégal, disputée sur 6 heures. Point de Mustang FR500 GT3 à cette occasion, mais une GT4 Evo que Raphaël partagera pour la première fois avec Roland de Bargigli.
Et avec pas moins de six Porsche au départ, la concurrence s’annonce très rude. On croise les doigts…


(Vincent Franssen)

 

VDS Racing Adventures
Cliquez pour agrandir