Total 24 Hours of Spa
Mission accomplie une fois de plus
pour la Ford Mustang VDS Racing Adventures

 

Avec plus de 60.000 personnes ayant garni les tribunes du circuit de Francorchamps, l’édition 2011 des 24 Heures de Spa doit être considérée comme une très grande réussite.
Une vraie fête du sport automobile à laquelle a bien sûr pris part l’équipe VDS Racing Adventures de Raphaël van der Straten, dont la Ford Mustang FR500 GT3, engagée dans le Gentlemen Trophy, était confiée aux jeunes loups Benjamin Bailly et Julien Schroyen, au très expérimenté José Close, qui prenait le départ de ses 24èmes 24 Heures de Spa, ainsi qu’au pilote-propriétaire de la belle américaine au look revu pour l’occasion.

Comme le veut la tradition au sein du VDS Racing Adventures, la mission première était de croiser le drapeau à damier, ce qui constitue toujours un vrai challenge sur un circuit tel que Spa-Francorchamps, lorsque la météo n’est guère conciliante et la piste jamais totalement sèche.

« Mission accomplie une fois de plus, puisque j’ai eu le plaisir de croiser le drapeau à damier après une demi-heure passée en piste en compagnie de l’autre Ford Mustang FR500 engagée dans cette course, la version plus récente de l’équipe de mon oncle. Marc Duez était au volant, on s’est passé et repassé, et ça, c’était génial, explique Raphaël van der Straten. Cela permet une nouvelle fois d’illustrer l’absence de toute animosité entre les deux formations VDS. »

Si elle lorgnait sur un top 20 général et un leadership dans le Gentlemen Trophy, la Mustang rouge rayée de blanc et de bleu a dû revoir ses prétentions à la baisse…
« A la fin de mon premier relais, je me suis retrouvé entre deux bolides plus rapides dans le Raidillon, j’ai un peu trop relâché les gaz… et la voiture s’est embarquée dans un magnifique tête-à-queue, poursuit Raphaël. Je suis resté serein, voyant que je n’allais rien toucher, mais l’embrayage a par contre moins bien encaissé la pirouette, et son remplacement nous a coûté quelque 97 minutes. Mais comme vous le savez, au sein de l’équipe VDS Racing Adventures, on n’abandonne jamais ! Par la suite, tout s’est bien déroulé, jusqu’à un bris de pont au petit matin. Autre conséquence, plus que probablement, de ce tête-à-queue... »

Il n’empêche, la Ford Mustang #85 est allée au bout de cette nouvelle aventure, croisant le drapeau à damier au 30ème rang absolu, soit la 5ème place dans le Gentlemen Trophy réservé aux GT3 de plus ancienne génération.

« On est tous un peu déçu du résultat brut, certes, mais l’important est toujours de finir la course, commente José Close. L’équipage était parfaitement complémentaire, et nous avons une fois encore démontré la robustesse de la Mustang ».

« Sans ces soucis, nous aurions assurément pu nous battre pour la victoire dans notre catégorie, précise Benjamin Bailly. C’était mes premières 24 Heures de Spa, et j’insiste sur le fait que tout le monde a fait de l’excellent travail. C’était une expérience que je ne suis pas prêt d’oublier, d’autant que l’ambiance était une fois encore géniale. Merci à Raphaël, bien sûr, mais aussi à Tony Gillet, dont la présence est un plus incontestable, et qui n’a pas hésité à interrompre ses vacances pour nous rejoindre à Spa… »

Dès ce mercredi, l’équipe VDS Racing Adventures va procéder au démontage de la voiture, histoire de déjà entrevoir sa participation aux 24 Heures de Barcelone, épreuve de la 24 Hours Series, programmée dans un mois et demi…


(Vincent Franssen)

 

VDS Racing Adventures
Images libres de droit - Cliquez pour agrandir