Total 24 Hours of Spa
Objectif victoire dans le Gentlemen Trophy
pour la Ford Mustang VDS Racing Adventures

 

Avec plus d’une soixantaine de bolides sur la grille de départ, l’édition 2011 des Total 24 Hours of Spa peut être qualifiée de plus grande course du monde exclusivement réservée aux bolides de la catégorie Grand Tourisme, et plus particulièrement ceux de la classe GT3.
Une immense fête du sport auto et de l’endurance à laquelle ne pouvait bien sûr pas rester insensible l’équipe VDS Racing Adventures de Raphaël van der Straten, dont la Ford Mustang FR500 garnit la liste des engagés.

Lauréate des 12 Heures de Hongrie, disputées sur le circuit de Budapest un peu plus tôt dans la saison, la Mustang rouge rayée de bleu et de blanc aura cette fois pour ambition première de briller dans sa catégorie, le Gentlemen Trophy, mais aussi de revendiquer un top 20 au classement général.

« Il s’agit plus que probablement de l’avant-dernière course de cette voiture, mais nous avons décidé de ne rien changer à notre approche, explique Raphaël van der Straten. Notre équipe veut avant tout ne pas se prendre au sérieux, et se concentrera sur une mission première : croiser le drapeau à damier. L’an dernier, nous avons achevé les 24 Heures de Spa au 19ème rang absolu, soit la 5ème place de notre catégorie, et pour cette formidable édition 2011, nous souhaitons faire aussi bien au classement général, et bien mieux dans la hiérarchie du Gentlemen Trophy. »

Pour parvenir à ses fins, le clan VDS Racing Adventures pourra compter sur un équipage très homogène, avec aux côtés de Raphaël l’inusable José Close, qui va disputer ses… 24èmes 24 Heures de Spa, et deux jeunes loups issus de la monoplace : Benjamin Bailly et Julien Schroyen.
Ces Liégeois ont disputé – et remporté – les 12 Heures de Hongrie en compagnie du propriétaire-pilote de la Mustang FR500 VDS Racing Adventures, ce qui a constitué un superbe galop d’essai en vue du double tour d’horloge des Ardennes.

« Avec le reste de l’équipe, nous voulions voir dans quelles mesures Benjamin et Julien pouvaient réellement s’intégrer à notre formation, et je dois reconnaître que tout le monde a été séduit, poursuit Raphaël. Non seulement ils vont vite, mais ils sont respectueux du matériel, et surtout, ils ont rapidement compris et apprécié l’ambiance qui règne au sein du team. J’estime que ces deux pilotes, dont le palmarès compte une victoire en FIA F2 pour Benjamin et un succès aux 12 Heures de Spa BTCS pour Julien, méritent qu’on leur donne leur chance. Je suis ravi de les avoir à mes côtés pour ces 24 Heures de Spa. Pas question cependant d’aller titiller le chrono lors des qualifs en prenant des risques inconsidérés. L’important, c’est de se retrouver au départ, et d’accumuler les tours et les heures de course, pour pointer en ordre utile dimanche sur le coup de 16 heures… »

Comme d’autres équipes, VDS Racing Adventures va devoir gérer l’aspect ‘pneumatiques’ lors de cette édition 2011 des 24 Heures de Spa.
Victime de son succès après le passage à une réglementation faisant exclusivement la part belle aux GT3 et GT4, l’épreuve phare du calendrier belge doit hélas composer avec un nombre restreint d’enveloppes pneumatiques neuves, les différents manufacturiers ayant été quelque peu pris au dépourvu…

« L’obligation de passer par la pitlane toutes les 65 minutes fait néanmoins notre affaire, explique Raphaël van der Straten. Cela nous permettra d’utiliser des pneus usagers, qui peuvent encore tenir une heure. Pour le reste, cette pénurie de pneumatiques va nous obliger à chausser aussi bien des Dunlop que des Michelin, et pour pouvoir disposer d’un stock de nouvelles gommes, nous avons dû aller jusqu’aux Pays-Bas, en Allemagne et même en Turquie. Ce panachage sera inhabituel, mais nous sommes déjà satisfaits d’être parvenus à cette situation. »

Comme le veut une autre tradition, les Total 24 Hours of Spa débuteront dès ce mercredi après-midi dans le centre-ville de Spa, pour la traditionnelle Parade des bolides et des pilotes.
Et on se rappelle que l’an dernier, la Ford Mustang FR500 VDS Racing Adventures y avait rencontré un franc succès de curiosité. Le rendez-vous est pris…


(Vincent Franssen)

 

VDS Racing Adventures
Images libres de droit - Cliquez pour agrandir